Article 0

QU’EST-CE-QUE LE CROWN?

Economie accessible et décentralisée basée sur la technologie blockchain, le projet Crown est lancé en octobre 2014. C’est une plateforme détenant son propre écosystème et auto-gouverné par sa communauté. Il est composée de particuliers, commerçants et entrepreneurs.

 

 

PARTICULARITÉS DU MASTERNODE CROWN :

Collatéral requis : 10.000 tokens

ROI annuels : 17 à 20%

 

PARTICULARITÉS DU CROWN :

Offre totale de pièces : 42.000.000 CROWN

Blocktime: 55 secondes

 

 

FONCTIONNEMENT DU CROWN :

Soucieux de l’impact sur l’environnement et se rendant compte du gaspillage de ressources et notamment d’énergie, généré par l’utilisation du Proof Of Work, les fondateurs de Crown décident de travailler avec le Proof of Stake (PoS).

Pour rappel, lors d’une sécurisation du réseau en PoS, différents utilisateurs du réseau mettent en dépôt une partie de leur possession en cryptomonnaie pour devenir des                   « minters ».

L’algorithme se base ensuite sur le dernier bloc de la chaîne pour sélectionner aléatoirement un minter et lui offrir le droit de créer le prochain bloc.

Ce mécanisme est appelé preuve d’enjeu en français puisqu’on estime que plus un utilisateur a de jetons (nécessaire pour participer), plus la sécurisation du réseau est un enjeu important pour elle.

Crown fonctionne avec un système de gouvernance décentralisé. Sa communauté est composée de développeurs, marchands et entrepreneurs individuels.

Chacun des membres détenant un masternode ont la possibilité de soumettre un projet et ont un droit de vote.

De cette façon dès qu’un projet obtient l’approbation d’au moins 10% de la communauté (après avoir soustrait les votes contre), il est adopté et financé.

Comme beaucoup d’autres cryptomonnaies, le Crown s’utilise aussi pour se procurer une grande variété de biens et de services ou pour échanger avec d’autres Altcoins ou monnaies fiat.

La plateforme met en place des applications décentralisées et tokenise des actifs via l’utilisation de token non fongibles, plus communément appelés Non Fungible Token (NFT). C’est-à-dire que chaque jeton à des caractéristiques uniques et qu’ils ne sont pas interchangeables.

C’est grâce à ce sous-système NFT que les utilisateurs peuvent enregistrer des actifs digitaux ou numériques sur la blockchain. De cette façon, ces utilisateurs sécurisent leur bien et font de la blockchain une chaîne d’actifs.

Voir aussi :